Associant patrimoine naturel et culturel, les parcs et jardins historiques constituent des milieux fortement anthropisés, pour certains depuis des siècles, accueillant paradoxalement différentes formes de nature. Au-delà de leurs valeurs hautement culturelles qui en font des témoignages patrimoniaux – transmis de génération en génération – les parcs historiques accueillent de nombreuses fonctions essentielles de production (jardin de simples, potager, vergers, pépinières, boisement forestier), de régulation (réseau hydrauliques) ou encore socioculturelles (art, loisirs actifs, détente, bien-être).

La diversité des milieux abrités propices à certaines espèces de faune et de flore fait des parcs historiques des lieux privilégiés pour le développement de stratégies environnementales intégrées susceptibles de participer aux engagements de l’Union européenne en matière de restauration de la nature. L’approche holistique envisage notamment un renforcement de la biodiversité déjà présente et l’introduction de nouvelles pratiques d’entretien et de gestion dans une perspective d’adaptation aux effets déjà perceptibles du changement climatique qu’il s’agisse de la perte de diversité floristique, l’assèchement des réseaux d’alimentation et des sols ou la multiplication des problèmes sanitaires touchant le patrimoine végétal.

Le projet portera sur une sélection de parcs et jardins historiques (privés/publics) représentative du patrimoine paysager dans sa grande diversité historique, paysagère et contextuelle. A cet effet, un appel a été lancé aux propriétaires désireux de s’intégrer dans la démarche en acceptant que leur propriété fasse l’objet d’études exploratoires encadrées durant l’année académique 2021-2022. Ces études alimenteront les différents objectifs du projet.

Scientifiques : évaluation comparative de la biodiversité présente dans les parcs et jardins historiques – définition d’un cadre de référence (indicateurs de biodiversité / gradients d’intensité de gestion) – application à un nombre limité de parcs historiques.

Sensibilisation des acteurs de terrains (propriétaires et gestionnaires) aux notions de biodiversité.

Accompagnement dans l’objectivation des valeurs de biodiversité dans une perspective de gestion durable et soutenable des parcs historiques. Formation des étudiants en architecture des jardins, architecture du paysage et bioingénieurs à la gestion des parcs et jardins historiques dans le contexte de l’érosion de la biodiversité et du dérèglement climatique (résilience).

Grâce aux compétences associées des chercheurs, experts et acteurs de terrain, propriétaires et gestionnaires privés et publics, ce projet alliera recherche fondamentale et appliquée, activités pédagogiques de sensibilisation et de formation avec les acteurs de terrain.

Les enjeux, les objectifs et les diverses actions menées dans le cadre du projet de recherche Bio/Pat. sont détaillés sur la page dédiée du site de la Haute Ecole Charlemagne : Etude de la biodiversité dans les parcs et jardins historiques / 2021-2022

Activités / Organisation de deux Journées d’études

3/12/2021 : Journée d’étude et Workshop avec les étudiants en Architecture des jardins (Hech/2e bachelier), Architecture du paysage et Bioingénieurs (Uliège/1er et 2e master)

Matin : conférences

Après-midi : workshop / Présentation des travaux menés par les étudiants du bachelier en AJP, master AP et master en Gestion des forêts et des espaces naturels.

Discussions / Questions/réponses

23/04 2022 : Journée de rencontre des acteurs de terrain (propriétaires/gestionnaires) à Namur 

Cette journée a rassemblé près de 80 acteurs de terrains parmi lesquels des propriétaires et gestionnaires de parcs historiques des trois régions du pays ayant répondu favorablement à un appel à participation lancé en 2021, ainsi qu’un public élargi concerné par la conservation, la valorisation et la gestion durable et soutenable des parcs et jardins historiques.

Au programme de cette journée, une série de conférences données par divers acteurs issus d’organismes et institutions en charge de la gestion du patrimoine et de l’environnement – en particulier l’étude, la gestion et la restauration de la biodiversité – mais également du monde académique ainsi que des experts et des gestionnaires de parcs historiques.

Pour en savoir plus : lire le compte-rendu ci-dessous.

INFORMATIONS PRATIQUES

Quand : samedi 23 avril 2022

Où : Namur, SPW/Cap Nord, boulevard du Nord 8 (accès à l’arrière de la gare ferroviaire)

PROGRAMME : Bio_pat_programme journée 23_04

COMPTE RENDU : Bio_pat_compte rendu_journée 23_04